Sénégal #5 : Bandia, portraits animaliers

Bandia est une réserve animalière de qualité qui a su préserver son environnement. Durant 2h, Mustapha, notre guide, nous fait découvrir avec passion ce territoire de 3500 ha. où les animaux vaquent en quasi liberté.

Portraits choisis (avec les méchants pour la fin…) : vous pouvez cliquer sur la mosaïque pour voir les photos de plus près.

Après la visite, non loin de Bandia, se trouve la belle plage de Popenguine où la baignade s’impose. C’est la seule plage de la petite Côte où se trouve une falaise.

A Bandia, on peut faire le safari avec sa propre voiture, il suffit d’avoir une place pour le guide.

Pour se restaurer, choisir « Le Balafon » à Popenguine pour sa belle terrasse en hauteur qui domine la plage et sa bonne cuisine.

Vous trouverez sur la plage des reproductions en bois des pintades à pois africaines. D’ailleurs, nous avons ramené « Gertrude » dans nos bagages…

Sénégal #4 : Dakar, les plages

Près de Ouakam plage, un petit paradis loin des tumultes de Dakar, se trouvent la mosquée de la Divinité et le monument de la Renaissance africaine, dans le plus pur style stalinien…

On profite du spectacle des pêcheurs.

Plus à l’ouest, direction l’île de Ngor. La traversée se fait en pirogue et dure 5mn. Pour la petite histoire, on ne doit mettre les gilets de sauvetage qu’à l’aller et pas au retour…

Côté est, on est face à Dakar.

Ngor possède de nombreuses villas dont la célèbre maison de France Gall (bien cachée des curieux).

Au sud et à l’ouest de l’île, la côte est beaucoup plus sauvage. On respire le grand air du large.

Pour boire un verre face à la mer à Ouakam plage, La terrasse du pêcheur.

Pour se restaurer et se baigner à Ngor face à Dakar, L’oasis de la petite plage.

Deux adresses pour dîner le soir sur la corniche des Amaldies : Le Noflaye Beach et Le Cabanon.

Sénégal #3 : Street Art dans la Médina

A l’occasion de la Biennale d’Art de Dakar, L’association Yataal Art organise des visites guidées dans le quartier de la Médina pour découvrir les murs peints par les street’artistes sénégalais et notamment la célèbre figure de l’art brut Pape Diop. La Médina n’a rien à voir avec les quartiers que l’on peut visiter en Afrique du Nord. Les rues sont larges et espacées. Quartier populaire, son nom est lié à son ancienneté. Je vous invite à y « déambuler »…

Sénégal #2 : Retour de pêche à Soumbedioune

On fait le plein de couleurs au marché aux poissons de Soumbedioune, le traditionnel port de pêche de Dakar. Tous les Dakarois viennent ici acheter leur poisson en fin d’après-midi. Les poissons sont vendus en lot et non à la pièce. Ils sont ensuite vidés et nettoyés sur place. Ce soir là, nous avons mangé des dorades, excellentes…

Sénégal #1 : L’île de Gorée

De retour du Sénégal, voici notre carnet de voyage. Un voyage intense et coloré rendu possible grâce à nos amis de Dakar, Christine et Pierre-Jean.

La fleur du flamboyant, symbole du Sénégal.

L’île de Gorée est une étape obligée lorsque l’on arrive à Dakar. Chargée d’une histoire tragique car c’est d’ici que partaient les esclaves pour l’Amérique, Gorée, aujourd’hui, possède un charme fou propice à la flânerie.

Ancien fort d’Estrées.

Petite halte dans une école.

Ambiance urbex pour la Biennale d’Art à Gorée.

Les fleurs du frangipanier.

Dans l’Atelier de Cheik.

Le point d’orgue à Gorée, c’est la visite de la célèbre maison des esclaves avec au fond « la porte du voyage sans retour ».

Face à la mer au restaurant l’Amirauté.

Retour à Dakar en suivant les pêcheurs vers Soumbédioune…