Les trésors de Rosheim

Située au milieu des vignes sur une des routes du Mont-Sainte-Odile, Rosheim est indéniablement notre coup de coeur de ce petit séjour alsacien. Loin du tumulte touristique de sa célèbre voisine Obernai, cette petite ville se distingue par sa tranquillité et son patrimoine.

Son église romane renferme de nombreux trésors (chapiteaux sculptés de visages du XIIe siècle). Nous avons eu la chance d’y faire une visite guidée en solo.

A l’occasion du 23e Chemin d’art sacré en Alsace, Tania Gertz expose ses oeuvres sur les feuillages et la lumière. Le lieu s’y prête…

« L’oeil cherche la lumière, l’oeil cherche le regard, l’oeil cherche la vérité. » Tania Gertz

Fenêtre de la maison des Païens.

Avec ce puits à chaîne et ces géraniums, on retrouve l’Alsace traditionnelle.

Les trois portes de la rue principale.

Tout près de Rosheim, à Molsheim, admirez le beffroi de la maison Metzig (siège de la corporation des bouchers de la Renaissance) et les façades à pignons et volutes.

Dans la ferme de Claudy

Claudy Pellaton, sculpteur bien connu en Franche Comté, nous accueille tout l’été dans sa ferme à Thurey-le-Mont. Pour fêter ses 50 ans de créativité, il expose sculptures, peintures, dessins et trouvailles rassemblés dans un bric à brac bien sympathique.

Ici, tout se côtoie, sculptures sur pierre, sur bois, dessins, nains de jardin, vaporisateurs, têtes de martien et même ballon de rugby et Vierge Marie…

Les roses mauves de son jardin.

Une exposition intitulée « 19 267 couchers de soleil » à découvrir jusqu’au 25 juillet à Thurey-le-Mont dans le Doubs.