Transmissions…

Au musée du Temps de Besançon, visite de l’exposition de photographies insolites sur les savoirs faire et la culture horlogère de l’arc jurassien (entre Suisse et Jura). La visite guidée est recommandée pour comprendre la démarche des artistes : Thomas Braset, Raphaël Dallaporta et Christophe Florian.

Ateliers… (Thomas Braset).

L’infiniment petit des matériaux,

et les techniques de précisions (Christophe Florian).

Le mouvement du temps (Raphaël Dallaporta).

Toujours un plaisir de retrouver le musée du Temps et son pendule de Foucault.

Et la vue sur les toits de Besançon.

Transmissions, l’immatériel photographié. En partenariat avec le musée international d’horlogerie de la Chaux de Fond en Suisse. Un patrimoine immatériel reconnu par l’UNESCO. Jusqu’au 7 novembre 2021 au Musée du Temps de Besançon.

Les trésors de Rosheim

Située au milieu des vignes sur une des routes du Mont-Sainte-Odile, Rosheim est indéniablement notre coup de coeur de ce petit séjour alsacien. Loin du tumulte touristique de sa célèbre voisine Obernai, cette petite ville se distingue par sa tranquillité et son patrimoine.

Son église romane renferme de nombreux trésors (chapiteaux sculptés de visages du XIIe siècle). Nous avons eu la chance d’y faire une visite guidée en solo.

A l’occasion du 23e Chemin d’art sacré en Alsace, Tania Gertz expose ses oeuvres sur les feuillages et la lumière. Le lieu s’y prête…

« L’oeil cherche la lumière, l’oeil cherche le regard, l’oeil cherche la vérité. » Tania Gertz

Fenêtre de la maison des Païens.

Avec ce puits à chaîne et ces géraniums, on retrouve l’Alsace traditionnelle.

Les trois portes de la rue principale.

Tout près de Rosheim, à Molsheim, admirez le beffroi de la maison Metzig (siège de la corporation des bouchers de la Renaissance) et les façades à pignons et volutes.

Juliette Roche, la méconnue

Cette artiste du début du XXe siècle mêle dans son oeuvre de multiples influences. Elève des peintres Nabis, Maurice Denis et Paul Sérusier, elle se tourne ensuite vers le cubisme avec le thème des masques. Après-guerre, elle se lance dans une série de portraits.

Sur les Ramblas à Barcelone, 1916

Cet été, au musée de Besançon, près d’une centaine de ses oeuvres retraçant son parcours artistique sont exposées, provenant pour la plupart de la Fondation Albert Gleizes.

On reconnait son style à ses personnages très élancés et fluides représentés dans des scènes de divertissements : jardin public, piscine, patinoire, terrasse de café… Et à sa touche en relief très particulière.

Autoportrait, 1925

Juliette Roche, l’insolite, 1884-1980, Musée des Beaux-Arts & d’Archéologie de Besançon, jusqu’au 19 septembre 2021.

En 2022, l’exposition sera présentée aux Sables-d’Olonne et à Saint-Rémy-de-Provence.