Les Pastéis de Nata

De retour sur le blog avec cette recette gourmande enfin réussie après plusieurs essais peu concluants… . En portugais, le Pastel de Nata signifie littéralement « pâtisserie à la crème », sorte de petit flan pâtissier. Il en existe plusieurs sortes mais le plus célèbre est le Pastel de Belém.

Pour réussir vos Pastéis, il faut investir dans 24 petits moules en métal dédiés à cette pâtisserie.

  • 500 gr de pâte feuilletée en bloc et pas étalée. Vous pouvez bien sûr la faire maison mais cela double ou triple le temps de préparation. J’ai utilisé la marque Pierre Schmidt.
  • 6 jaunes d’oeufs
  • 40 gr de maïzéna
  • 1/2 litre de lait
  • 150 gr de sucre
  • 15 cl d’eau
  • 1 zeste de citron coupé très finement
  • 1 bâton de cannelle
  • De la cannelle en poudre et/ou du sucre glace

Coupez votre bloc de pâte feuilletée en 24 morceaux et remplir vos moules en appuyant avec votre pouce et en tournant pour en tapisser l’ensemble.

Réalisez un sirop en faisant fondre le sucre et l’eau dans une casserole. Lorsque sur votre cuillère se forme une boule, le sirop est prêt. Retirez du feu.

Faites chauffer le lait avec le bâton de cannelle.

Dans un saladier mélangez les jaunes d’oeufs, le zeste du citron et la maïzéna. Puis ajoutez le sirop. Ajoutez ce mélange au lait chaud après avoir retirer le bâton de cannelle et continuez de mélanger sur le feu jusqu’à épaississement de la crème.

Répartir dans les moules et enfournez 15 à 20 mn à 230°. Retirez du four et saupoudrez de cannelle et/ou de sucre glace.

Et régalez vous !

Gâteau à la rhubarbe du jardin

Un gâteau rustique mais fondant pour ce dimanche de retour d’escapade… La rhubarbe a poussé et cette recette est l’occasion de l’utiliser.

250 gr de tiges de rhubarbe – 1 pomme (facultatif) – Le jus d’un citron – 100 gr de beurre (pointe de sel) – 5 cl de lait d’amande – 2 oeufs – 100 gr de sucre – 125 gr d’amandes en poudre – 100 gr de farine – 1 sachet de levure – 1 sachet de sucre vanillé.

Epluchez et coupez la rhubarbe en tronçons – Arrosez-les d’un jus de citron – Dans une casserole, faites fondre le beurre avec le lait d’amande – Mélangez les oeufs et le sucre jusqu’à obtention d’une préparation mousseuse – Ajoutez la poudre d’amande et le beurre fondu – Puis la farine et la levure – Ajoutez la pomme coupée en fins morceaux – Beurrez et farinez un moule à bords hauts – Versez la préparation puis déposez dessus les tronçons de rhubarbe – Saupoudrez de sucre vanillé – Faites cuire au four 50 mn à 180° – Démoulez et servez tiède ou froid.

Le 1802, toujours une valeur sûre

En ville pour la braderie, on s’est offert avec Anne une pause gourmande à la Brasserie du 1802 et c’est toujours très bien…

Mon coup de coeur ce fut l’entrée : Salade tiède de betteraves cuites en croûte de sel, mousse raifort, oeuf mollet.

Filet de canard, miel et épices, jus au xérès, navets et kumquats confits.

Pavlova aux fruits exotiques.

Le dessert choisi par Anne : Cheese Cake au citron sur biscuit aux pistaches.

Brasserie Le 1802, Place Granvelle, 25000 Besançon, 03 81 82 21 97.

Joues de porc au pesto

Les joues de porc font partie des morceaux du boucher que l’on ne cuisine plus guère, mais qu’est-ce que c’est bon et ultra fondant !

Comptez 2 joues de porc par personne (natures, pas salées) – 2 c à s d’huile d’olive – Sel & poivre – de l’ail en semoule ou émincé – du gingembre râpé ou en poudre – 20 cl de vin blanc – 1/2 litre de bouillon de poule – 2 c à s de Pesto – Une c à s de fécule, de maïzéna ou de farine.

Dans une sauteuse, faites revenir dans de l’huile d’olive, l’ail et du gingembre. Ajoutez les joues de porc, poivrez et les faire dorées à feu vif durant 5 mn. Versez 20 cl de vin blanc et laissez un peu s’évaporer. Recouvrir les joues de bouillon de poule et laissez-les mijoter à feu très doux pendant au moins 2 heures.

Vous pouvez faire vous même votre Pesto avec du basilic, des pignons, du parmesan et de l’huile d’olive mais aussi l’acheter tout préparé.

En fin de cuisson, ajoutez 2 c à s de Pesto au bouillon. Puis prélevez une louche de bouillon dans un bol et mélangez avec une c à s de fécule, de maïzéna ou de farine. Bien mélanger et remettre le contenu dans la casserole pour épaissir la sauce.

Servir avec des grosses pâtes italiennes « al dente » saupoudrées de parmesan. Vous pouvez aussi les servir avec du riz ou des pommes de terre vapeurs.

Pintade aux cranberries et au gin

On s’est régalé avec cette recette inspirée du blog « On dine chez Nanou ». Un essai réussi pour les repas des futures fêtes qui approchent à grands pas…

– 1 cuisse et 1 avant-cuisse de pintade par personne

– 1 oignon rouge ou 1 échalote

– 1 orange non traitée

– 250 gr de cranberries séchées

– 1 mandarine non traitée

– 12 cl de gin (j’ai utilisé du Bombay Saphir Sunset aromatisé à la mandarine)

– 2 c à s de vinaigre balsamique

– Des feuilles de sauge

– Sel, poivre & huile d’olive

Dans une casserole, faites cuire à feu doux les cranberries avec le jus et le zeste d’une mandarine et 2 cuillères à soupe de gin.

Dans une cocotte allant au four, faites revenir dans l’huile d’olive les cuisses de pintade pour les dorer de chaque côté. Salez & poivrez.

Ajoutez l’oignon ou l’échalote coupé en morceaux, ainsi que les tranches d’orange avec la peau, les feuilles de sauge, la préparation aux cranberries, le vinaigre balsamique et un petit verre d’eau tiède. Enfournez au four à 160° durant 30 mn.

Ajoutez le reste de gin, mélangez et enfournez à nouveau 20 mn à 160°. Adaptez la cuisson en fonction de l’aspect coloré souhaité.

Dans la recette originale ICI, la vodka remplace le gin et les cranberries sont des fraîches et non des séchées (il faut donc rajouter 50 gr de sucre roux à la première préparation).

Servir avec une purée de patates douces ou des tranches de potimarron rôties.

La version « repas de Noël » avec un risotto de petit épeautre aux champignons.