Sénégal #1 : L’île de Gorée

De retour du Sénégal, voici notre carnet de voyage. Un voyage intense et coloré rendu possible grâce à nos amis de Dakar, Christine et Pierre-Jean.

La fleur du flamboyant, symbole du Sénégal.

L’île de Gorée est une étape obligée lorsque l’on arrive à Dakar. Chargée d’une histoire tragique car c’est d’ici que partaient les esclaves pour l’Amérique, Gorée, aujourd’hui, possède un charme fou propice à la flânerie.

Ancien fort d’Estrées.

Petite halte dans une école.

Ambiance urbex pour la Biennale d’Art à Gorée.

Les fleurs du frangipanier.

Dans l’Atelier de Cheik.

Le point d’orgue à Gorée, c’est la visite de la célèbre maison des esclaves avec au fond « la porte du voyage sans retour ».

Face à la mer au restaurant l’Amirauté.

Retour à Dakar en suivant les pêcheurs vers Soumbédioune…

4 réflexions sur « Sénégal #1 : L’île de Gorée »

  1. Un reportage coloré, dépaysant original. La terrasse du restaurant face à la mer est agréablement décorée tout comme la façade joliment habitée par les bougainvillées. Quel plaisir de fire un tel voyage. Bonne nournée.

  2. Ton voyage aperçu sur Instagram m’a éblouie. Je suis heureuse d’avoir les détails ici même. Tu as raison, IG change et les blogs redeviennent des supports pour davantage d’échanges. Bonne journée à toi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s