Pintade aux cranberries et au gin

On s’est régalé avec cette recette inspirée du blog « On dine chez Nanou ». Un essai réussi pour les repas des futures fêtes qui approchent à grands pas…

– 1 cuisse et 1 avant-cuisse de pintade par personne

– 1 oignon rouge ou 1 échalote

– 1 orange non traitée

– 250 gr de cranberries séchées

– 1 mandarine non traitée

– 12 cl de gin (j’ai utilisé du Bombay Saphir Sunset aromatisé à la mandarine)

– 2 c à s de vinaigre balsamique

– Des feuilles de sauge

– Sel, poivre & huile d’olive

Dans une casserole, faites cuire à feu doux les cranberries avec le jus et le zeste d’une mandarine et 2 cuillères à soupe de gin.

Dans une cocotte allant au four, faites revenir dans l’huile d’olive les cuisses de pintade pour les dorer de chaque côté. Salez & poivrez.

Ajoutez l’oignon ou l’échalote coupé en morceaux, ainsi que les tranches d’orange avec la peau, les feuilles de sauge, la préparation aux cranberries, le vinaigre balsamique et un petit verre d’eau tiède. Enfournez au four à 160° durant 30 mn.

Ajoutez le reste de gin, mélangez et enfournez à nouveau 20 mn à 160°. Adaptez la cuisson en fonction de l’aspect coloré souhaité.

Dans la recette originale ICI, la vodka remplace le gin et les cranberries sont des fraîches et non des séchées (il faut donc rajouter 50 gr de sucre roux à la première préparation).

Servir avec une purée de patates douces ou des tranches de potimarron rôties.

La version « repas de Noël » avec un risotto de petit épeautre aux champignons.

Carrot Cake de l’Avent

Je vous propose la version light (sans trop de crème) de ce Carrot Cake déjà réalisé en 2018. Concocté cette fois-ci à l’occasion du « goûter couronne » entre amis de ce deuxième dimanche de l’Avent. Il n’a pas l’air comme cela, mais il est super moelleux !

300 gr de farine

150 gr de cassonade (-100 gr par rapport à la recette originale)

2 cuillères à café de bicarbonate de sodium

1 cuillère à café de cannelle moulue

1 pincée de sel

1 cuillère à café de 4 épices 

Une douzaine de noix hachées et quelques unes pour le décor

300 g de carottes râpées

300 gr de compote sans sucre.

15 cl d’huile de tournesol

100 g de beurre fondu

3 oeufs

300 g de cream cheese (type Philadelphia)

50 g de sucre glace

1/2 jus de citron

Epluchez et faites cuire les pommes en compote.

Préchauffez le four à 180°.

Mélangez dans un bol, la farine, le sucre, le bicarbonate, la cannelle, le sel et les 4 épices.

Dans un autre saladier, fouettez l’huile, le beurre fondu et les oeufs. Versez dans la préparation précédente. Mélangez bien. 

Ajoutez les noix épluchées et concassées, les carottes râpées, la compote de pommes. Mélangez bien puis versez dans un moule rond, étroit et haut. Enfournez 50 min.

Préparez le glaçage : mélangez au robot (au fouet comme pour une chantilly) le cream cheese avec le sucre glace et le demi jus de citron.

Montage : une fois cuit, laissez refroidir votre gâteau, démoulez et coupez le gâteau en 2 couches égales. Badigeonnez-les de glaçage puis assemblez-les. Répartir du glaçage au-dessus et tout autour du gâteau (c’est la partie la plus difficile…). Mettez au moins 2 heures au frigo et dégustez…

Dans la recette originale, il y a de la noix de coco râpée dans la pâte et sur le glaçage. Je n’en ai pas mis volontairement… mais on peut en rajouter 40 gr.

Un super gâteau d’automne inspirée par une recette du livre La cuisine américaine familiale & authentique de Cathleen Clarity.

La version 2018, beaucoup plus riche en crème…