Autour du Mont-Sainte-Odile

Sur la route de Nancy, nous avons donc fait un petit détour par l’Alsace dans la région du Mont-Sainte-Odile à l’Ouest de Strasbourg.

Sainte-Odile est partout… et son Mont domine les vignobles et la plaine d’Alsace jusqu’à la forêt noire. C’est un point de départ de nombreuses randonnées, mais surtout un lieu de pèlerinage très prisé.

Le temps n’est pas de la partie. Nous sommes le 19 août mais on se croirait en automne. On échappe tout de même à la pluie.

Le chemin de croix monumental, dont les stations sont accrochées aux falaises de grès rose en contrebas du monastère, a été réalisé par le céramiste Elchinger en 1935. Cela vaut le coup d’en faire le tour (environ 30 mn).

Selon la légende, au VIIe siècle, Sainte Odile, née aveugle est rejetée par son père le duc Etichon. Elevée par sa nourrice, elle recouvre la vue le jour de son baptême et décide de se consacrer à la religion. Ayant des remords, son père lui offre le site de son château, l’actuel Mont-Sainte-Odile.

Plus bas sur les premiers coteaux, les vignes vers Heiligenstein.

Sainte Richarde et son ours à Andlau, le village des maisons colorées et de guingois, célèbre surtout pour son vin de Riesling.

Et pour finir, étape obligée à La Maison du Pain d’épices à Gertwiller.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s